Soudan du Sud : la MINUSS condamne des attaques meurtrières contre des civils dans l’État de Jonglei

Écouter /

Mission de l'ONU dans la ville soudanaise d'AbyeiLa Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a fermement condamné lundi les attaques perpétrées hier dans l’État de Jonglei qui ont fait plusieurs victimes et blessés.

L’une des attaques visait manifestement une ferme située à Ajong Payam, une autre contre une propriété à Pakeer Payam suivie de plusieurs attaques dans le comté de Twic East.

Selon les médias, plus de 40 personnes ont été tuées et plus de 60 autres blessées, tandis que les affrontements intercommunautaires ont déplacé des milliers de personnes.

« La MINUSS souhaite exprimer sa sympathie et présenter ses condoléances aux familles des victimes », indique un communiqué de presse de la MINUSS.

Dès la fin des combats, les Nations Unies ont fourni une aide sanitaire dans les zones touchées. En fin de journée dimanche, 31 civils grièvement blessés ont pu être évacués par pont aérien vers les villes de Bor et de Juba. Ce matin, un hélicoptère a continué d’assurer les évacuations.

La MINUSS a également lancé dimanche une opération de surveillance aérienne pour déterminer l’ampleur des attaques et suivre les mouvements des assaillants. Lundi, elle a dépêché une équipe formée d’enquêteurs et d’experts des droits de l’homme qui, en collaboration avec la police nationale, est chargée de déterminer l’identité des assaillants et le nombre exact de victimes.

La MINUSS affirme qu’elle travaillera de près avec les autorités du Soudan du Sud pour veiller à ce que les auteurs de ces attaques rendent des comptes et renforcer la sécurité des communautés vulnérables.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...