République centrafricaine / paludisme: 2,3 millions de moustiquaires pour 4,8 millions de personnes

Écouter /

Alors que les conflits et l'instabilité persistent en République centrafricaine, le Fonds mondial de lutte contre le SIDA , la tuberculose et le paludisme et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) ont signé une convention de subvention pour lutter contre une crise de paludisme qui sévit dans le pays.

La subvention de quinze millions d’euros permettra la distribution de plus de 2,3 millions de moustiquaires à travers le pays pour atteindre une population estimée à 4,8 millions de personnes. Elle permettra également un meilleur accès au diagnostic et au traitement.

Selon le FICR le paludisme reste la première cause de mortalité en République centrafricaine.

De nombreux hôpitaux et centres médicaux ont endommagé lors des troubles récents dans le pays, laissant sans accès aux soins des milliers de personnes. Aussi, le risque de nouvelles violences a entraîné de nombreuses agences humanitaires à quitter le pays, augmentant la vulnérabilité de la population.

Selon le FICR, la récente instabilité et la violence dans ce pays ont exposé des millions aux risques de malnutrition et de maladies évitables comme le paludisme. Dans ce contexte, l’appui du Fonds mondial permettra d’éviter des milliers de morts inutiles et donnera à la population les moyens de se protéger contre le paludisme.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Classé sous L'info, Le journal direct, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
24/04/2014
Loading the player ...