PAM / Nord Mali : trois ménages sur quatre en insécurité alimentaire

Écouter /

Au Mali, 1,3 million de personnes vont continuer à avoir besoin d'assistance alimentaire jusqu'à la fin de l'année, c'est ce qu'a annoncé, vendredi, à Genève, le Programme alimentaire mondial (PAM) suite à une évaluation de la sécurité alimentaire dans ce pays.

Selon le PAM, l'assistance alimentaire est la priorité au Mali surtout à l'approche de la période de soudure, période qui précède les récoltes où les stocks alimentaires baissent alors que les prix des denrées augmentent.

Le PAM demande 67 millions de dollars afin de pouvoir mener ses programmes à bien.

Dans le nord du Mali, la situation est tellement précaire que trois personnes sur quatre sont en situation d'insécurité alimentaire et les ménages dépensent de 85 à 90 % de leurs revenus en nourriture.

Aussi la situation sécuritaire reste tendue, notamment à Kidal, ce qui rend plus difficiles les opérations du PAM.

Selon le PAM quatre facteurs majeurs risquent d'avoir un impact négatif sur la sécurité alimentaire dans le nord. Tout d'abord les récoltes sont incertaines suite aux pluies rares; ensuite, le bétail a été décimé au cours des 18 derniers mois ; de plus, le retour des réfugiés et des déplacés va peser sur les ressources limitées ; enfin, bien que le commerce entre le nord et le sud ait repris, l'insécurité qui continue à Gao, à Tombouctou et à Kidal pèse sur les économies locales.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM)

Le dernier journal
Le dernier journal
29/08/2014
Loading the player ...