ONU / santé mentale : un adulte de plus de 60 ans sur cinq souffre de troubles mentaux

Écouter /

À l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale ce jeudi, le Secrétaire général a attiré l’attention sur la menace que font peser les troubles mentaux sur une population mondiale vieillissante.

Selon Ban Ki-moon nous pouvons tous profiter de la chaleur et de la sagesse des générations plus âgées.

« Alors que la plupart des gens espèrent connaître de vieux jours heureux, plus d’un adulte sur cinq de plus de soixante ans souffre de troubles mentaux ou neurologiques comme la démence et la dépression », a souligné le Chef de l'ONU, dans le message qu’il a adressé à l’occasion de la Journée.

Une statistique d'autant plus inquiétante selon Ban Ki-moon que les plus de soixante ans seront deux milliards d’ici à 2050, alors qu’ils n’étaient qu’à peine plus de 605 millions en 2000.

« Ces troubles mentaux ne sont pas toujours détectés par les professionnels de santé ni par les personnes âgées elles-mêmes », a expliqué Ban Ki-moon, ajoutant que « pire encore, les malades hésitent souvent à demander de l’aide compte tenu des préjugés associés à ce type de maladie ».

Aussi le Secrétaire général engage toutes les parties concernées à mettre en œuvre le Plan d’action global adopté en mai dernier par l’Assemblée mondiale de la santé jusqu’à 2020. Ce plan prévoit que les services sociaux et de santé coordonnent leurs efforts pour apporter une réponse efficace aux troubles mentaux ; et qu'ils tiennent compte des besoins sanitaires et sociaux à tous les stades de la vie, pendant l’enfance, l’adolescence, l’âge adulte et la vieillesse.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Classé sous Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...