Mohammed Loulichki: «Le Conseil de sécurité est venu favoriser la dynamique de stabilisation de la RDC»

Écouter /

Mohammed Loulichki, Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, s’adressant à la presse (UN Photo/Paulo Filgueiras)

La délégation du Conseil de sécurité de l'ONU a bouclé dimanche dans la soirée sa mission en République démocratique du Congo (RDC) par l'étape de Goma (Nord-Kivu). Cette délégation qui poursuit son périple dans la région des Grands lacs (Rwanda, Ouganda et Ethiopie) est venue « renouveler son soutien à la mise en œuvre des accords de paix, de sécurité et de coopération pour la RDC ».

Invités de Radio Okapi ce matin, les chefs de cette délégation, les ambassadeurs français Alexis Lamek et marocain Mohammed Loulichki ont salué la dynamique de paix enclenchée en RDC ainsi que dans la région des Grands Lacs.

«Nous sommes aux côtés de l'ensemble de signataires de l'accord-cadre d'Addis-Abeba pour les aider à mettre en œuvre de bonne foi l'engagement qu'ils ont pris. Ce n'est pas nous qui allons le faire à leur place», a déclaré Mohammed Loulichki.

De son côté, Alexis Lamek a exprimé la volonté du Conseil de sécurité de l'Onu d'aider la brigade d'intervention de la Monusco à travailler de manière la plus efficace afin de protéger la population civile.

Alexis Lamek et Mohammed Loulichki répondent aux questions d'Innocent Olenga Lumbahee.

A noter que la Mission de visite du Conseil de Sécurité de l'ONU dans la région des Grands lacs devaient, après la RDC, se rendre lundi au Rwanda, puis en Ouganda et enfin en Ethiopie.

(Interview des ambassadeurs français Alexi Lamek et marocain Mohammed Loulichki, membre de la Mission de visite du Conseil de sécurité en RDC et dans la région des Grands Lacs ; propos recueillis par Innoncent Olenga, Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...