Mali : « La situation sécuritaire demeure très volatile » déclare Cheick Oumar Diarrah au Conseil de sécurité

Écouter /

Cheick Oumar Diarrah, Ministre malien de la réconciliation nationale et du développement des régions du Nord

Au cours de la réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies pour examiner le rapport du Secrétaire général de l'ONU sur la situation au Mali, Cheick Oumar Diarrah, le Ministre malien de la réconciliation nationale et du développement des régions du Nord du pays, a déclaré que l’ambition de son gouvernement est de réconcilier les Maliens entre eux et avec eux-mêmes car une Nation ne peut aller de l’avant qu’en étant unie et rassemblée autour d’une vision commune de son devenir.

« Le Mali est désormais engagé sur le chemin de la construction d’un Etat de droit luttant résolument contre la corruption et l’impunité » a-t-il ajouté. Cheick Oumar Diarrah a indiqué que le gouvernement du Mali a adressé une lettre en date du 2 octobre 2013, aux membres du Conseil de sécurité pour attirer leur attention sur la multiplication des attentats terroristes au nord du Mali. Ces attentats terroristes, démontrent clairement, selon lui, que la lutte contre le terrorisme et le crime organisé au Mali n’est pas terminée et que la situation sécuritaire demeure encore fragile dans toute la région du Sahel.

Concernant la situation humanitaire au Mali, beaucoup reste encore à faire pour le retour sécurisé et viable des déplacés et des réfugiés sur leurs sites d’origine. Le Ministre malien a déclaré que « Le regain d’activités terroristes enregistrées ces dernières semaines, impose le déploiement de l’armée malienne sur toute l’étendue du territoire avec l’appui de la MINUSMA qui doit elle aussi, bénéficier des moyens adéquats pour s’acquitter du mandat qui lui est dévolu aux termes des dispositions pertinentes des paragraphes 16 et 17 de la résolution 2100 du 25 avril 2013 ». Il a ajouté que «Je le dis, avec force, la situation sécuritaire demeure très volatile. Elle requiert une attention soutenue de tous les amis du Mali. Elle implique un engagement renouvelé de la communauté internationale à combattre le terrorisme et la criminalité transfrontalière ».

(Extrait sonore : Cheick Oumar Diarrah, Ministre malien de la réconciliation nationale et du développement des régions du Nord)

Ecoutez l'Intégralité du discours de Cheick Oumar Diarrah, Ministre malien de la réconciliation nationale et du développement des régions du Nord au Conseil de sécurité Écouter /
Le dernier journal
Le dernier journal
28/08/2014
Loading the player ...