Grands Lacs : Martin Kobler encourage les parties à poursuivre les discussions

Écouter /

Martin Kobler, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo. Photo: Monusco/Myriam Asman

Malgré la suspension des pourparlers entre le gouvernement de la RDC et la rébellion du M23 dimanche, à Kampala, le Représentant spécial des Nations Unies et chef de la MONUSCO, la mission onusienne en RDC, Martin Kobler, a salué certains progrès enregistrés et encouragé les deux parties à poursuivre les discussions.

« Il reste encore du travail. Ce travail va continuer et nous comme les Nations Unies nous voudrions que la guerre finisse », a-t-il plaidé, avant de briefer ce lundi le Conseil de sécurité .

Martin Kobler a également souhaité que la situation au Nord-Kivu « soit stable » et que « tous les partis donnent une chance aux négociations ici ».

Les envoyés spéciaux des Nations unies, Etats-Unis, de l'Union européenne et de l'Union africaine qui ont également pris part aux discussions ces derniers jours à Kampala demandent au M23 de cesser toute forme de violence. Ils exigent aussi que les troupes du M23 désarment immédiatement comme le recommande la résolution 2098.

(Extrait sonore : Martin Kobler, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et chef de la MONUSCO ; propos recueillis par Innocent Olenga, envoyé spécial de Radio Okapi à Kampala)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
28/08/2014
Loading the player ...