Financement du développement : le Dialogue de haut niveau réaffirme les pistes pour un développement durable

Écouter /

John W. Ashe, Président de la 68eme session de l’Assemblée générale. Photo : ONU

L'Assemblée générale des Nations Unies organise durant deux jours un Dialogue de haut niveau sur le financement du développement sur le thème : « Le Consensus de Monterrey, la Déclaration de Doha sur le financement du développement et des résultats liés à des grandes conférences et sommets des Nations Unies : l’état de mise en œuvre et les travaux à prévoir».

Cet événement de deux jours comprendra une série de réunions plénières et de tables rondes, Comme l'a indiqué le Président de la 68ème session de l'Assemblée générale, John Ashe, ce Dialogue de haut niveau a lieu à un moment où trois processus intergouvernementaux des Nations Unies, liés au développement durable ont en train de converger.

Les tables rondes concerneront d'abord, les répercussions de la crise financière et économique mondiale sur la réforme du système monétaire et financier international et ses incidences sur le développement. Ensuite, la mobilisation de financements publics et privés , y compris l’investissement étranger direct et les autres flux financiers privés. Enfin, le rôle de la coopération pour le développement financier et technique, y compris les sources novatrices de financement du développement, en s’appuyant sur la mobilisation des ressources financières nationales et internationales pour le développement durable.

Le Président Ashe a fait valoir qu'avec moins de 825 jours restants avant la date butoir des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), des travaux sont actuellement en cours sur la préparation d’un agenda post-2015 pour le développement, en vue de l’intégration des trois dimensions du développement durable. Dans le même temps, la communauté internationale doit élaborer un cadre de financement intégré qui s’appuie sur le Consensus de Monterrey et la Déclaration de Doha sur le financement du développement, tout en répondant aux défis nouveaux et émergents.

La récente crise financière et économique mondiale et ses conséquences nous ont rappelés l'existence des vulnérabilités importantes qui subsistent dans le système financier international. De nombreuses économies avancées, en particulier dans la zone euro , continuent d’éprouver des problèmes de dette souveraine, de fragilité bancaire, et des pressions financières. L’activité économique dans les pays en développement a également été touchée, en partie en raison des retombées de la faiblesse de l’économie dans les pays développés, ainsi que des problèmes structurels dans leurs économies nationales.

Aussi, des sources nouvelles et novatrices de financement seront nécessaires pour compléter l’APD traditionnelle et la coopération Sud -Sud devront être renforcées en complément de Nord-Sud et la coopération triangulaire, afin d’offrir de plus grandes possibilités de croissance économique soutenue, a souligné John Ashe.

Le Président de l'Assemblée générale a enfin déclaré que le financement du développement est crucial pour la réalisation rapide des Objectifs du millénaire pour le développement et jeter les bases d’un agenda post-2015 du développement des Nations Unies qui soit fort fondé sur des objectifs de développement durable. Cet agenda unifié nécessitera une stratégie de financement qui s’appuie sur les accords contenus dans le Consensus de Monterrey et la Déclaration de Doha, et qui crée un environnement propice à la réalisation de ses moyens de mise en œuvre, notamment la finance, la technologie et le renforcement des capacités.

Aussi, ce Dialogue de haut niveau de deux jours fournit une occasion opportune d’aborder la question du financement du développement durable d’une manière intégrée et dans le cadre du processus de développement post-2015. Faisons en sorte que ce dialogue constitue une étape importante dans notre quête commune d’un développement durable pour tous, a-t-il conclu.

(Extrait sonore : John Ashe, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Représentant permanent d'Antigua-et-Barbuda auprès des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/12/2014
Loading the player ...