États-Unis / ONU : 40 ans en cellule d'isolement est « un acte de torture » affirme un rapporteur onusien

Écouter /

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et les traitements cruels et inhumains a exhorté les États- Unis à mettre fin à l’isolement d'Albert Woodfox, qui dure depuis 1972.

Selon Juan Mendez, “quatre décennies de confinement équivaut à un acte de torture”. Le Rapporteur estime que l’utilisation de ce châtiment par le système carcéral américain viole le droit international.

Juan Mendez a exprimé sa profonde préoccupation devant la détérioration de l’état physique et mental d'Alfred Woodfox, qui demeure en isolement dans une cellule de neuf mètres carrés jusqu’à 23 heures par jour, avec une seule heure d’exercice ou de détente solitaire, alors qu’un appel est examiné au niveau fédéral.

Ancien membre des « Black Panthers » Albert Woodfox et son complice Herman Wallace ont été emprisonné pour cambriolage, puis condamné pour meurtre lorsqu'un garde de sécurité est mort.

Herman Wallace a été libéré la semaine dernière, après 41 ans d’isolement cellulaire, mais il a succombé à un cancer un jour plus tard.

Pour Juan Mendez les détenus en isolement devraient toujours être en mesure de contester les raisons et la durée de telles conditions d’incarcération et bénéficier d’une assistance juridique et médicale.

Le Rapporteur a exhorté le gouvernement américain à adopter des mesures concrètes en vue de mettre fin à l’isolement prolongé ou indéfini en toutes circonstances.

 

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...