Edition spéciale: Le pari de vacciner tous les enfants contre la polio au Tchad

Écouter /

Campagne de vaccination contre la polio au Tchad

Le Tchad poursuit son combat contre la polio. À la fin du mois de septembre jusqu'en début octobre, des équipes de vaccination du ministère de la Santé de ce pays, appuyées par l’Unicef et l’OMS, se sont déployées sur les vastes territoires du Nord et des régions frontalières centrales. L'objectif de ces ripostes de grande envergure est de toucher plus de 400.000 enfants de moins de cinq ans avec le vaccin oral.

Le Tchad était débarrassé de la poliomyélite depuis 2003 lorsque le virus a réapparu en 2008. Avec 114 cas de polio dénombrés en 2011, soit un cas sur trois dans le monde cette année-là, le chiffre est retombé à 5 en 2012. Cette année, le Tchad n’a à ce jour enregistré aucun cas de polio.

Dans une interview accordée à la Radio des Nations Unies, le Représentant de l'UNICEF au Tchad rappelle que le nombre de cas de polio peut basculer dans un sens comme dans un autre. « Les défis demeurent dans l'insuffisance de la couverture vaccinale en général. Mais là encore, les efforts du gouvernement avec l'appui des partenaires, sont extrêmement importants pour renforcer le programme élargi de vaccination de routine », fait remarquer Bruno Maes.

Au Tchad, 1 enfant sur 5 n'a reçu aucun vaccin avant son premier anniversaire. Avec une couverture vaccinale encore faible, des infrastructures peu développées et des populations nomades dispersées, le risque de résurgence du virus de la polio existe toujours. Or pour éradiquer la polio au Tchad, comme ailleurs, il faut vacciner chaque enfant.

Pour les Nations Unies, ces efforts portent par exemple sur la mise à l'échelle de chaînes de froid en utilisant l'énergie solaire plus adapté aussi au contexte du Tchad. « Nous sommes confiants que suite à tous ces efforts de renforcement de routine, la polio sera effectivement éradiqué au Tchad ».

Et depuis plus d'un an, aucun cas enregistré. Selon le Chef de l'UNICEF dans ce pays, ces résultats sont dus à d'extraordinaires efforts et de multiples campagnes qui ont eu lieu dans toutes les régions, tous les districts sanitaires du Tchad, avec aussi des priorités données sur les districts frontaliers du Nigeria, du Cameroun, du Soudan, de la Centrafrique. « Et c'est un succès», conclut Bruno Maes.

Reportage et interview: Alpha Diallo, Envoyé spécial à Massaguets, au Tchad:

Extraits sonores : Bruno Maes, Représentant de l'UNICEF au Tchad ; Dr Amane Koumayé, Médecin chef du District de Massaguet ; Dr Claude Kacil Monj de l'UNICEF ; et des populations nomades de Bideiyné, au Tchad,

Présentation:  Alpha Diallo et Jérôme Longué

Mise en onde : Lucas Solari et  Florence Westergard

 

 

Classé sous Dossiers, L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
19/12/2014
Loading the player ...