Belarus: garantir aux citoyens le droit à se présenter aux élections, selon Miklos Haraszti

Écouter /

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme au Belarus, Miklos Haraszti, a indiqué jeudi 31 octobre que les autorités de ce pays devaient garantir aux citoyens leur droit à se présenter aux élections et à être reconnus en tant qu’élus en cas de victoire.

« Les élections sont un acte fondamental de l’expression de la volonté du peuple dans n’importe quel pays. Elles ne sont pas simplement une formalité administrative, elles constituent le lien le plus fort entre la démocratie nationale et les droits de l’homme universels », a déclaré Haraszti lors de sa présentation de son rapport. Il a rappelé que le Belarus est l’unique pays d’Europe où l’opposition ne siège pas au Parlement.

L’expert indépendant de l’ONU a souligné que les droits de l’homme, et pas seulement ceux relatifs au droits de vote et d’éligibilité, ont été systématiquement et volontairement ignorés lors de toutes les élections présidentielles et législatives au Belarus depuis 1991.

Haraszti a ajouté que le droit de se présenter aux élections et d’être élu est fondamental et consacré par la Déclaration universelle des droits de l’homme, ainsi que le Pacte international relatif aux droits civils et politiques auxquels le Belarus est partie.

Il a également préconisé l’établissement de commissions électorales, le dépouillement des bulletins de vote en toute transparence, l’instauration d’un mécanisme d’appel pour constater les résultats annoncés, et la publication immédiate des résultats par les bureaux de vote.

Le Rapporteur spécial a réitéré sa volonté de travailler avec les autorités biélorusses pour améliorer la situation des droits humains dans le pays.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...