Assemblée générale de l'ONU : le Tchad élu membre non permanent du Conseil de sécurité

Écouter /

Le Président du Tchad, Idriss Deby Itno. Photo : ONU/Evan Schneider

L'Arabie saoudite, le Chili, la Lituanie, le Nigéria, et le Tchad ont été élus jeudi 17 octobre, membres non-permanents du Conseil de sécurité par l'Assemblée générale. En ce qui concerne le Tchad, le Président de ce pays, Idriss Deby Itno, a plaidé, au cours d'une interview accordée à la Radio des Nations Unies, pour que le Tchad occupe un poste non permanent au Conseil de sécurité. L'homme d'Etat tchadien était à New York en septembre dernier pour participer aux travaux du débat général de la 68ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Dans cette interview, le Président du Tchad, Idriss Deby Itno, s’est exprimé aussi sur la présence des militaires tchadiens au Mali et en Centrafrique, l’état de la démocratie au Tchad ainsi que les efforts de son pays pour atteindre les OMD, les Objectifs du millénaire pour le développement.

Devant l’Assemblée générale des Nations Unies, le Président tchadien a déclaré, entre autres, que « Sur le plan national, le Tchad qui a définitivement tourné la page douloureuse des guerres et des divisions, se consacre désormais à son développement, en exploitant ses ressources minières et énergétiques, à travers des stratégies audacieuses. Pour cela, il vient d'adopter un Plan National de Développement qui fera bientôt l’objet d'une Table Ronde pour son financement et sa mise en œuvre ».

« Au niveau politique nous privilégions la formule du dialogue. A cet effet nous avons mis en place le cadre permanent de dialogue politique (CPDN) regroupant majorité et opposition et qui a pour compétence, entre autres, la création des structures pour l’organisation des élections », a-t-il ajouté.

(Interview : Idriss Deby Itno, Président du Tchad; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
26/12/2014
Loading the player ...