Afghanistan : la MANUA condamne une attaque meurtrière contre des civils

Écouter /

Ján Kubis, Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afghanistan et Chef de la Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan (MANUA)-UN Photo: Fardin Waezi

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné lundi l’attentat perpétré dimanche dans la province de Ghazni dans le sud-est du pays, qui a tué 19 passagers d’un minibus, tous des civils.

Parmi les victimes se trouvent seize femmes et des enfants. Ils ont été tués lorsqu’une bombe artisanale a explosé dans le district d’Andar. Quatre autres femmes ont été grièvement blessées, a expliqué la mission onusienne dans un communiqué de presse.

« L’évènement tragique d’hier souligne à nouveau le nombre croissant de victimes civils des attentats à la bombe artisanale en Afghanistan », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général et chef de la MANUA, Ján Kubiš. « L’utilisation de ces armes doit cesser ».

La Mission a exprimé ses condoléances aux familles des victimes de l’attentat et a souhaité un prompt rétablissement à toutes les personnes blessées.

Les bombes artisanales sont les armes qui tuent et blessent le plus de civils afghans, comparé à toute autres armes employées dans les conflits armés en Afghanistan, a expliqué la MANUA. Du 1er janvier au 27 octobre de cette année, les bombes artisanales ont tué 828 civils et blessé 1 627 autres, soit plus du tiers de toutes les victimes civiles du conflit jusqu’à présent cette année.

La MANUA a souligné que l’usage des bombes artisanales pourrait constituer des crimes de guerre.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
01/08/2014
Loading the player ...