Syrie : l'UNICEF accompagne une rentrée scolaire aux nombreux défis

Écouter /

UNICEF/NYHQ/Ramoneda

L’UNICEF, en collaboration avec le ministère de l’Éducation et d’autres partenaires, notamment des ONG, soutient à travers la Syrie une campagne de retour à l’apprentissage qui vise à atteindre un million d’enfants du primaire affectés par le conflit.

Avec la nouvelle année scolaire entamée lundi, de nombreux enfants sont confrontés à des défis extraordinaires pour poursuivre leurs études.
Durant ce conflit, qui est maintenant dans sa troisième année, près de 4 000 écoles, soit environ une sur cinq, ont été endommagées, détruites ou utilisées pour abriter des familles déplacées.

«Cette campagne vise à augmenter le taux de scolarisation des enfants déplacés qui n'ont plus accès à l’éducation, certains pour la troisième année consécutive », a déclaré Youssouf Abdel- Jelil, le Représentant de l’UNICEF en Syrie. “Il est vital pour le bien-être des enfants, ainsi que pour l’avenir de la société, qu’ils soient soutenus dans leur retour à l’apprentissage. ”

L’UNICEF distribue des cartables avec des fournitures scolaires telles que des stylos et des cahiers à un million d’enfants dans l’ensemble des quatorze gouvernorats de la Syrie. Environ la moitié de ces fournitures sont déjà en cours d'acheminement dans les régions les plus touchées comme à Raqqa, Deir ez Zour, Homs, Hassakeh et dans la région de Damas rural pour être distribuées dans les écoles.

En outre, l’UNICEF fournit 5.000 kits d’enseignement et d'apprentissage, 3.000 kits récréatifs et 800 trousses d’éducation de la petite enfance.

Le programme, conçu pour les élèves des écoles primaires du cours préparatoire au cours moyen, met l’accent sur les langues arabe et anglaise, les mathématiques et les sciences. Il fournit des manuels scolaires et la formation des enseignants et des parents pour aider les enfants en auto-apprentissage.

Sur les 33 millions de dollars nécessaires au travail effectué par l'UNICEF à l’intérieur de la Syrie dans le domaine de l'éducation, seulement 16 millions ont été reçus.

Depuis la dernière année scolaire, près de deux millions d’enfants syriens âgés de 6 à 15 ans ont abandonné l’école en raison des déplacements et de la violence.

(Interview : Youssouf Abdel- Jelil, le Représentant de l’UNICEF en Syrie ; propos recueillis par Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
23/07/2014
Loading the player ...