Somalie : le Conseil de sécurité examine l'évolution de la situation dans ce pays

Écouter /

Le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Somalie et Chef de la MANUSOM, la Mission d'assistance des Nations Unies en Somalie, Nicholas Kay, a présenté ce jeudi devant le Conseil de sécurité, le rapport de Ban Ki-moon sur la situation en Somalie.

Dans ce rapport, le Secrétaire général de l'ONU indique qu'au cours de l'année écoulée, le peuple et le Gouvernement somaliens ont réalisé des progrès considérables dans l'action menée pour consolider la sécurité et mettre en place des institutions étatiques crédibles.  Mais la violence récemment observée à Kismayo met en relief les difficultés auxquelles se heurte la mise en place d'un système fédéral. Il faut absolument, selon lui, trouver à titre intérimaire une solution politique pour prévenir de nouveaux actes de violence.

« Je demeure gravement préoccupé par la situation des droits de l'homme en Somalie, en particulier par les attaques visant des journalistes ainsi que les violations et les brutalités dont sont victimes les enfants et les femmes », souligne Ban Ki-moon dans son rapport. Il ajoute que « J'invite le Gouvernement fédéral à manifester sa ferme volonté de lutter contre les atteintes aux droits de l'homme, notamment en créant une commission nationale chargée de la défense de ces droits et s'appuyant sur de larges consultations, et en renforçant la capacité des forces de maintien de l'ordre et du système judiciaire de combattre la violence sexuelle ».

Malgré les efforts courageux du Gouvernement, des forces alliées et de l'AMISOM, les Chabab continuent de compromettre la sécurité dans tout le pays, notamment à Mogadiscio. Il est donc urgent, selon Ban Ki-moon, de relancer la campagne contre les Chabab. Cette campagne devrait comporter des éléments militaires, politiques et pratiques et notamment définir clairement une politique pour le traitement des combattants désengagés, leur réadaptation et leur réintégration dans la société, ainsi que des projets immédiats de relèvement rapide dans les zones récemment accessibles.

Présent dans la salle du Conseil de sécurité, l'Ambassadeur Mahamat Saleh Annadif, le Représentant spécial de l'Union africaine pour la Somalie, est revenu sur le défi que représente Al-Shabab dans ce pays. Il s'est dit convaincu qu’avec un soutien à l'AMISOM et aux Forces nationales somaliennes sur les objectifs et bien planifiés, on peut réaliser des progrès décisifs dans la lutte contre AI Shabab, améliorer la sécurité et empêcher un retour en arrière en Somalie.

(Discours de l'Ambassadeur Mahamat Saleh Annadif, Représentant spécial de l'Union africaine pour la Somalie, au Conseil de sécurité)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/10/2014
Loading the player ...