RDC : Mary Robinson, l'Envoyée spéciale de Ban Ki-moon, en tournée dans les Grands Lacs

Écouter /

L'envoyée spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la région des Grands Lacs, Mary Robinson séjourne à Goma depuis lundi 2 septembre. Elle est venue «vivre la réalité de ce qui s'est passé à Goma, elle-même». Son séjour intervient après des affrontements entre l'armée congolaise soutenue par la brigade d'intervention de la MONUSCO et les rebelles du M23 dans le Nord-Kivu. Elle se rendra du 4 au 7 septembre en RDC, en Ouganda et au Rwanda pour soutenir les efforts diplomatique en faveur de la paix dans l'Est de la RDC et la région des Grands Lacs.

Mary Robinson est accompagné par le chef de la MONUSCO, Martin Kobler et le commandant des forces de la MONUSCO, Carlos Santos Cruz à Goma. Elle doit rencontrer des autorités provinciales et des membres de la société civile du Nord-Kivu à Goma.

Outre le patron de la MONUSCO, Mary Robinson sera accompagnée dans sa tournée dans les Grands Lacs du représentant spécial de l'Union africaine, Boubacar Diarra, de l'envoyé spécial des Etats-Unis pour la région de Grands Lacs, Russ Feingolg et du coordonnateur principal de l'Union européenne pour la région de Grands Lacs, Koen Vervaeke. Ces personnalités se rendront successivement en RDC, en Ouganda et au Rwanda, selon un communiqué du bureau de Mary Robinson.

Au cours de cette tournée, Ils rencontreront des hauts responsables gouvernementaux, des autorités locales, des représentants de la communauté internationale et de la société civile pour décourager de nouvelles hostilités et pour dynamiser les efforts politiques pour la paix dans la région, y compris le processus de Kampala.

Onze pays africains ont signé en février dernier Addis-Abeba un accord-cadre de paix et de stabilisation de la région de Grands Lacs. L'accord défend aux signataires de soutenir les groupes armés dans la région. Mais les autorités congolaises et l'ONU continuent d'accuser le Rwanda de soutenir les rebelles du M23. Ces derniers sont en pourparlers-actuellement dans l'impasse- avec le gouvernement congolais à Kampala.

Officiellement, Kinshasa dit attendre du médiateur ougandais une proposition d'accord. Sur le terrain, les troupes gouvernementales appuyées par les forces de la MONUSCO ont délogé les rebelles des positions qu'ils occupaient notamment à Kibati, à une vingtaine de kilomètres de Goma.

Les diplomates qui accompagnent Mary Robinson participeront au 7è sommet extraordinaire des chefs d'Etat et des gouvernements de la Conférence internationale sur la Région de Grands Lacs (CIRGL), le 5 septembre à Kampala.

(Extrait sonore : Mary Robinson, Envoyée spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la région des Grands Lacs ; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...