RDC : l'ONU a besoin de 2 millions de dollars pour aider 150 000 déplacés dans la Province Orientale

Écouter /

Photo : Radio Okapi/Aimé-NZINGA

Le Bureau de coordination des affaires humanitaires  de l’ONU (OCHA) est à la recherche de deux millions de dollars pour faire face aux besoins additionnels d'environ cent cinquante mille déplacés de guerre dans le territoire d'Irumu en Province Orientale. C'est ce qu'a déclaré mercredi 18 septembre le chargé de communication de cette agence onusienne, Sylvestre Ntumba Mudingayi, au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies.

Selon lui, l'OCHA a enregistré depuis le 22 août dernier environ quatre-vingt mille déplacés de guerre qui vivent dans des conditions précaires à la suite aux affrontements répétés entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les miliciens du Front de résistance des patriotes indépendants (FRPI).

Sylvestre Ntumba indique que le nombre de déplacés risque d'augmenter parce que les mouvements des populations sont continus.

« Comme je vous le dis, les mouvements sont continus et par rapport à ces mouvements, nous pensons que le nombre de déplacés actuels va continuer à augmenter et il y a des gens qui sont dans des zones qui ne sont pas encore accessibles et que ces personnes seront accessibles, je pense que les besoins seront nettement au-dessus des évaluations actuelles », a-t-il affirmé.

Pour Sylvestre Ntumba Mudingayi, certains partenaires ont déjà apporté plus d'une tonne de  médicaments qui a été mis à la disposition de certaines structures de santé, ainsi que des articles ménagers essentiels.

(Extrait sonore : Sylvestre Ntumba Mudingayi, chargé de communication de l'OCHA à Kinshasa ; propos recueillis par Radio Okapi)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
16/09/2014
Loading the player ...