PAM : crise du café en Amérique centrale et dans les Caraïbes

Écouter /

Le Guatemala, l'Honduras, le Nicaragua et la République dominicaine ont déclaré l'état d'urgence nationale et demandé au Programme alimentaire mondial (PAM) d'apporter son appui, suite à la maladie de la « rouille » qui touche les plantations de café dans leurs pays, a indiqué l'agence onusienne ce vendredi lors d'une conférence de presse à Genève.

Cette maladie, qui s'attaque d'abord aux feuilles de plantes de café, est causée par un champignon qui détruit et qui empêche la capacité de photosynthèse de la plante. Elle détruit très vite tout l'arbuste puis dévaste les plantations.

Les gouvernements ont demandé au PAM de faire une évaluation de la situation et apporter une assistance alimentaire à tous les petits producteurs et travailleurs saisonniers pour qui le café représente leur principale source de revenus.

Environ deux millions de personnes en Amérique centrale et dans les Caraïbes vivent de la culture du café.

En 1869, en l'espace de dix ans, toute les plantations de café du Sri Lanka avaient été décimées par cette maladie.

(Extrait sonore : Élisabeth Byrs, porte-parole du Programme alimentaire mondial)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...