Mali : remettre le système scolaire en marche

Écouter /

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) intensifie ses efforts au Mali pour aider un demi-million d’enfants dont les vies ont été perturbées par les conflits, les inondations et la crise alimentaire, à reprendre leurs études. Environ 200 écoles ont été fermées, détruites, pillées et dans certains endroits rendues inutilisables par la présence de munitions non explosées à la suite de la prise de contrôle du nord du pays par les rebelles en janvier 2012.

Comme les écoles dans le nord ont rouvert lentement au début de cette année, les classes de Gao et Tombouctou ont fortement augmenté avec l'arrivée d'élèves qui souvent sont assis à même le sol parce qu’il n’y a pas de tables et de chaises, tandis qu'à Kidal, les écoles restent fermées. De fait, dans le sud, les salles de classe déjà surchargées ont vu un afflux d’environ 75.000 étudiants déplacés.

L’UNICEF et ses partenaires ont déjà livrés matériel d’apprentissage pour plus de 90.000 étudiants. Au cours de la prochaine année scolaire, 9.000 enseignants recevront une formation. D'ores et déjà des espaces temporaires d’apprentissage ont été mis en place, tandis que les écoles sont rénovées ou réparées. En outre, 15.000 nouveaux bureaux seront prochainement livrés.

Le financement reste une contrainte, car seulement 27% des 12 millions de dollars demandés cette année pour l’éducation d’urgence ont été reçus.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...