Le combat de Cécile Kyenge pour l'intégration en Italie

Écouter /

Au centre, Cécile Kyenge, Ministre de l'intégration de l'Italie.

L'Assemblée générale des Nations Unies a organisé récemment à New York une réunion dans le cadre d'un dialogue informel autour du nouveau rapport du Secrétaire général de l'ONU sur la « Responsabilité de protéger : le rôle des Etats et la prévention ». Plusieurs personnalités se sont exprimées à cette occasion, parmi lesquelles Cécile Kyenge, la Ministre italienne de l'intégration.

Cécile Kyenge est la première femme noire de l’histoire de l’Italie à accéder au rang de ministre. “C’est un pas décisif pour changer concrètement l’Italie”, a commenté cette oculiste originaire de la République démocratique du Congo (RDC).

Dans son discours à la réunion de l'Assemblée générale sur la responsabilité de protéger, Cécile Kyenge, a expliqué qu'avant de devenir Ministre de l'intégration de l'Italie, elle avait vécu l'expérience de la migration et ses difficultés connexes.

J'étais, a-t-elle déclaré, une activiste des droits de l'homme luttant sur plusieurs fronts, particulièrement pour les droits des personnes vulnérables dans la société. Il s'agit des femmes, des migrants, des malades ainsi que des victimes du racisme et de la discrimination. Elle a aussi évoqué ses priorités en matière d'intégration en Italie.

Invitée:
Cécile Kyenge, Ministre italienne de l'intégration

Interview, production et présentation: Jean-Pierre Amisi Ramazani
Production et mixage: Rebecca Moudio
Ingénieur du son : Carlos Macias

Le dernier journal
Le dernier journal
26/11/2014
Loading the player ...