Journée internationale de la paix : l'éducation pour promouvoir la tolérance dans le monde

Écouter /

Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies, sonne la cloche de la paix. Photo : ONU/Paulo Filgueiras

Une cérémonie a eu lieu ce mercredi 18 septembre au Siège des Nations Unies à New York pour célébrer, avec quelques jours d'avance, la Journée internationale de la paix, le 21 septembre. A cette occasion, les Nations Unies invitent tous les pays et tous les peuples du monde à respecter l’arrêt des hostilités durant cette Journée et à la commémorer aves des mesures éducatives et de sensibilisation du public aux questions liées à la paix.

Comme chaque année, le Secrétaire général des Nations Unies et le Président de l'Assemblée générale ont sonné la cloche de la paix au cours d'une cérémonie au Siège de l'ONU à New York, dédiée à la Journée internationale de la paix.

Le Secrétaire général a déclaré au cours de cette cérémonie que cette Journée « est un temps de réflexion, un jour où nous réaffirmons notre croyance en la non-violence et nous appelons à un cessez-le feu global ». «Et nous appelons les combattants à déposer les armes et de mettre fin aux hostilités » a-t-il souligné.

Tout en demandant qu'une minute de silence soit observée à travers le monde à midi heure locale, Ban Ki-moon a rendu hommage aux personnes tuées dans les conflits ainsi qu'aux survivants qui vivent avec un traumatisme et la douleur au quotidien.

Le thème de cette Journée est «L’éducation pour la paix» a indiqué le Secrétaire général qui a rappelé que lorsque la jeune pakistanaise Malala Yousafzai est arrivée aux Nations Unies en juin dernier, elle avait dit: «Un enseignant, un livre, un stylo, peuvent changer le monde». « Ce sont nos armes les plus puissantes et c'est pourquoi j’ai lancé la première initiative mondiale pour l’éducation», a ajouté Ban Ki-moon.

L'ONU indique qu'il y a actuellement 57 millions d’enfants dans le monde qui n’ont pas accès à l’éducation et des millions d’autres qui ont besoin d’une meilleure scolarisation.

«En cette Journée internationale de la paix, engageons-nous pour enseigner à nos enfants les valeurs de tolérance et de respect mutuel. Quand nous mettons d’abord l’éducation, nous pouvons réduire la pauvreté, éradiquer la faim et construire des sociétés plus fortes et meilleures pour tous », a conclu Ban Ki-moon.

Offerte par le Japon et installée dans un jardin du Siège de l’ONU à New York, la cloche de la paix sonne depuis 1981, après la proclamation, par l’Assemblée générale, du 21 septembre comme Journée internationale de la paix.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...