Événements parallèles : l’ONU célèbre le 20ème anniversaire de la Conférence de Vienne sur les droits de l'homme

Écouter /

Les Nations Unies organisent, dans le cadre de la 68ème session de l’Assemblée générale une réunion de haut niveau ce mercredi pour marquer le vingtième anniversaire et évaluer le chemin parcouru.

Outre l'actuelle Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, devaient aussi y participer, ses prédécesseurs, la Canadienne, Louise Arbour et l'Irlandaise, Mary Robinson.

La réunion de haut niveau avait pour but d'évaluer le chemin parcouru depuis la Conférence de Vienne, mais aussi de voir comment la mise en œuvre des dispositions, notamment de la Déclaration de Vienne, peut être améliorée.

Le 25 juin 1993, les représentants de 171 États ont adopté par consensus la Déclaration de Vienne et le Programme d'action de la Conférence mondiale sur les droits de l'homme, clôturant ainsi avec succès la conférence mondiale de deux semaines et présentant à la communauté internationale un plan commun pour le renforcement des droits de l’homme dans le monde entier. La Conférence mondiale sur les droits de l'homme dans la Déclaration et le Programme d'action de Vienne a déclaré que l’éducation aux droits de l’homme, la formation et l'information publique sont essentielles à la promotion et la réalisation des relations stables et harmonieuses entre les communautés pour favoriser la compréhension mutuelle, la tolérance et la paix.

Lors de la Conférence, tous les Etats et institutions ont été appelés à inscrire les droits de l'homme, le droit humanitaire, la démocratie et la primauté du droit en tant que sujets dans les programmes de tous les établissements d'enseignement dans des cadres formels et non formels.

La Déclaration de Vienne a également formulé des recommandations concrètes pour renforcer et harmoniser la capacité de surveillance du système des Nations Unies. À cet égard, elle a appelé à la création d'un Haut Commissaire aux droits de l'homme par l'Assemblée générale, qui a ensuite créé le poste le 20 décembre 1993. L’actuelle détentrice du poste, est la juriste sud-africaine, Navi Pillay.

Les Nations Unies organisent, dans le cadre de la 68ème session de l’Assemblée générale une réunion de haut niveau pour marquer le vingtième anniversaire et évaluer le chemin parcouru.

(Extrait sonore : Leïla Bourhil, agent des droits de l’homme, Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme auprès des Nations Unies à New York ; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...