Conseil des droits de l'homme : de millions d'enfants ne vont pas à l'école à cause des conflits armés, déplore Zerougui

Écouter /

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui

Suite de la 24ème session du Conseil des droits de l'homme à Genève. Le Conseil a entendu mardi 10 septembre, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU sur les enfants dans les conflits armés, Leila Zerrougui. Elle a déclaré qu’en cette période de rentrée scolaire, des millions d’enfants ne pourront pas fréquenter l’école en raison des conflits armés qui secouent plusieurs régions du monde.

Ainsi, depuis le début du conflit en Syrie, plus de trois millions d’enfants sont devenus réfugiés, dont plus de deux millions ne sont pas scolarisés.

Leila Zerrougui a aussi évoqué le cas des enfants en Somalie. « Au cours de la période examinée, la Somalie est restée le pays avec le plus grand nombre d’enfants associés aux groupes armés », a-t-elle déclaré.

La reprise du conflit en République centrafricaine et à l'Est de la République démocratique du Congo a touché les plus vulnérables et les enfants précédemment séparés des groupes armés ont de nouveau été recrutés. Les rapports sur la situation dans ces pays décrivent une tendance continue et inquiétante de violations graves commises contre les enfants. Elle a ajouté que les enfants ont aussi été victimes du conflit qui a éclaté dans le nord du Mali, où des groupes armés ont recruté et utilisé des centaines d’enfants.

(Extrait sonore: Leila Zerrougui, Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU sur les enfants dans les conflits armés)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/12/2014
Loading the player ...