Bulgarie : l'ONU salue l’engagement des autorités pour améliorer les conditions des demandeurs d’asile

Écouter /

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a salué mardi l'engagement donné par le gouvernement bulgare à agir rapidement pour à mettre un terme aux conditions désastreuses dans lesquelles se trouvent les chercheurs d'asile, alors que le pays doit faire face à nombre croissant de nouveaux arrivants.

Jusqu’à présent cette année, la Bulgarie a reçu environ 3 000 demandes d’asile, principalement du Moyen-Orient et d'Afrique, selon le HCR. C’est trois fois plus que la moyenne annuelle de la dernière décennie. Rien qu'au mois d'août, il y a eu une forte augmentation avec l'arrivée de quelque 50 nouvelles personnes par jour, principalement des familles syriennes.

” Bien que les chiffres globaux sont faibles par rapport à d’autres pays européens, le système d’asile de la Bulgarie ne peut pas suivre le rythme des nouveaux arrivants », a déclaré le porte-parole du HCR Melissa Fleming lors d'un point de presse à Genève.

Vendredi dernier, le Représentant régional du HCR pour l’Europe centrale, Montserrat Feixas Vihe , a discuté avec le Premier ministre bulgare Plamen Oresharski et d’autres hauts fonctionnaires de la nécessité de disposer de nouvelles installations d’hébergement pour soulager la surpopulation et permettre aux demandeurs d’asile de ne plus être maintenus en détention.

Les trois centres d’hébergement existants gérés par l’agence d’Etat de la Bulgarie pour les réfugiés sont ” débordés, et les conditions sont à la fois dangereuses et terribles », a souligné Melissa Fleming. ” Les gens dorment dans les couloirs et cuisinent sur de petits réchauds dans des dortoirs bondés. Des salles de télévision et d'internet ainsi que des espaces réservés à la garde d’enfants ont été hâtivement transformés en chambres de fortune pouvant accueillir jusqu’à sept familles.

” Jusqu’à 100 personnes se partagent une seule salle de bains, sans que les installations pour les hommes, les femmes et les enfants ne soient séparées. Les activités éducatives et récréatives sont rares, et plusieurs centaines d’enfants sont privés d'école », a-t-elle ajouté.

Le surpeuplement met à rude épreuve les relations entre les demandeurs d’asile, a déclaré Melissa Fleming, ajoutant que la situation est aggravée par une procédure d’asile lente. ” Les gens restent généralement dans les centres d’hébergement au moins un an, tandis que leurs demandes d’asile sont en cours d’évaluation, même si la loi stipule que les demandes doivent être décidées dans les six mois”, a-t-elle noté.

Lors de la réunion de vendredi, le HCR a proposé d’accroître l’assistance technique à la Bulgarie sous la forme de formation et de soutien à chaque étape de la procédure d’asile.

Selon le HCR la Bulgarie a reçu environ 2.000 Syriens depuis le début du conflit en Syrie, il y a deux ans et demi. Dans l’Union européenne, quelque 41.000 Syriens ont demandé l’asile au cours de la même période.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...