Ban Ki-moon au Pacte mondial : «Aujourd’hui, je vous demande d’être les architectes d’un monde meilleur »

Écouter /

Le quatrième sommet des chefs d'entreprise membres du Pacte mondial a débuté ce vendredi 20 septembre à New York. Cet événement a coïncidé avec le lancement officiel du plus grand rapport du Pacte mondial sur la durabilité des entreprises. Cette réunion a été ouverte par Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies.

Dans ce rapport du Pacte mondial ; rapport qui est le résultat d'une enquête réalisée en collaboration avec l'entreprise « Accenture » visant à identifier les approches qui combinent la haute performance dans le leadership du marché et la durabilité, plus de deux tiers des chefs d’entreprise croient que les affaires ne font pas assez pour relever les défis mondiaux du développement durable.

Le Secrétaire général des Nations Unies a indiqué dans son message d'ouverture de cette rencontre que le Pacte mondial a contribué à générer un changement majeur dans la mentalité des entreprises en seulement une décennie. Des dirigeants éclairés font de la durabilité une partie essentielle de la stratégie d’entreprise.

« Aujourd’hui, je vous demande d’être les architectes d’un monde meilleur. Aidez-nous à répondre à l’urgence des défis mondiaux et construire un avenir meilleur», a-t-il déclaré.

Ce qui était autrefois un appel aux membres fondateurs de l’Organisation des Nations Unies est maintenant un cri de ralliement pour les entreprises et leaders de la société civile partout dans le monde.

A travers le Pacte mondial, des entreprises s'engagent à aligner leurs opérations et leurs stratégies sur dix principes universellement acceptés touchant les droits de l'homme, les normes du travail, l'environnement et la lutte contre la corruption.

Le Pacte mondial, principale initiative mondiale d'entreprises citoyennes, qui regroupe des milliers de participants répartis dans plus de 100 pays, a pour objectif premier de promouvoir la légitimité sociale des entreprises et des marchés.

Adhérer au Pacte Mondial c'est partager la conviction que des pratiques commerciales fondées sur un certain nombre de principes universellement reconnus contribueront à l'émergence d'un marché mondial plus stable, plus équitable et plus ouvert et des sociétés prospères et dynamiques.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
29/08/2014
Loading the player ...