Assemblée générale de l'ONU : Mahmoud Abbas veut concrétiser l’existence de la Palestine

Écouter /

Le Président de l’État de Palestine, Mahmoud Abbas, a affirmé jeudi 26 septembre à la tribune de l’Assemblée générale de l'ONU que l’objectif de son pays n’est pas de délégitimer l’État d’Israël, mais de consacrer l’existence d’un « État qui doit exister », celui de la Palestine, et que cet effort ne devait pas non plus se substituer à des « négociations sérieuses ».

« Notre peuple ne veut plus être un sujet constant de l’ordre du jour des réunions des Nations Unies. Notre peuple veut la liberté », a lancé Abbas au troisième jour du débat général.

Alors qu’un nouveau cycle de négociations vient de s’ouvrir il y a quelques semaines sous les auspices du gouvernement des États-Unis, Mahmoud Abbas a assuré que la Palestine poursuivra ses efforts « de bonne foi, avec l’esprit ouvert, une détermination ferme et une exigence de réussite ». « Nous allons respecter tous nos engagements et favoriser une atmosphère constructive afin de parvenir à un accord de paix d’ici à neuf mois », a-t-il annoncé.

L’objectif d’un tel accord, c’est de permettre d’établir « immédiatement » un État palestinien entièrement souverain, formé de l’ensemble des territoires palestiniens occupés depuis 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale, afin de permettre à la Palestine de vivre en paix et en sécurité aux côtés d’Israël.

« L’heure de la liberté pour le peuple palestinien a sonné. L’heure de l’indépendance de la Palestine a sonné. L’heure de la paix a sonné », a affirmé le Président palestinien en soulignant que le temps presse et que la « fenêtre de la paix » est en train de se refermer au fur et à mesure. Le cycle actuel de négociations semble, selon lui, être celui de la dernière chance.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...