Territoires occupés de Palestine : Navi Pillay exhorte le Hamas à surseoir aux exécutions à Gaza

Écouter /

La Haut Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, Navi Pillay, invite les autorités du Hamas à Gaza d'arrêter une série d’exécutions planifiées après la fin de la fête de fin du ramadan, l'Aïd el-Fitr. Elle appelle donc les autorités palestiniennes à ne pas mettre à exécution ces condamnations à la peine capitale.

La Chef des droits des droits de l'homme de l'ONU redoute que la fin du ramadan ne rime avec le début des pendaisons dans la bande de Gaza. Navi Pillay appelle donc les autorités du Hamas à ne pas se livrer à plusieurs exécutions capitales programmées après le carême musulman.

La Haut Commissaire aux droits de l'ONU s'est dite très préoccupée par la possibilité que ces exécutions aient lieu dans les prochaines semaines. En effet, le procureur général à Gaza a fait plusieurs annonces pendant le Ramadan indiquant qu'après les célébrations de l'Aïd el-Fitr, des exécutions de condamnés à mort auraient lieu à Gaza. En outre, Navi Pillay s'est inquiétée du processus judiciaire qui permet à des tribunaux civils et militaires de prononcer des condamnations à mort ainsi que les tortures subies pendant des interrogatoires par des personnes ensuite condamnées à la peine capitale. Selon l'ancien juge sud-africaine, des procès équitables ne sont pas actuellement possibles à Gaza, ni légalement ni en pratique.

Dans ces conditions, Navi Pillay demande aux autorités de facto à Gaza un moratoire sur les exécutions, non sans plaider pour le respect et la promotion du droit à la vie.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...