Syrie : la solution pacifique demeure la seule voie d'issue, selon Lakhdar Brahimi

Écouter /

Alors que les États-Unis ont annoncé l'annulation de la réunion bilatérale sur la Syrie avec la Russie prévue à La Haye le 28 août, le Représentant spécial conjoint de l’ONU et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, a exhorté ce mardi toutes les parties à travailler dur pour donner un élan à la Conférence de paix Genève.

Lakhdar Brahimi espère que les États-Unis et la Russie se retrouveront bientôt autour de la table des négociations à Genève, pour parvenir à une sortie de crise pacifique et mettre fin aux souffrances du peuple syrien.

Selon, Khawla Mattar, porte-parole du Représentant spécial conjoint à Genève, Lakhdar Brahimi prévoit toujours d'organiser la Conférence Genève II, même si la date de celle-ci est à présent repoussée.

« Toutes les équipes de Lakhdar Brahimi, ici à Genève, à Damas et à New York, travaillent d'arrache-pied afin d'amener tous les partenaires à la table de négociation, de passer par la solution politique et de convaincre les partenaires qu’il n’y a pas de solution militaire à la guerre», a déclaré la porte-parole lors d'un point de presse, avant de préciser que selon les information reçues tant par l'équipe à Damas que celle de Genève, aucune des parties n'est en train de gagner la guerre.

Brahimi avait mis en garde, à plusieurs reprises, sur le fait que si la situation n’évolue pas, la Syrie disparaîtrait.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

Classé sous Actualités du Siège, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
22/07/2014
Loading the player ...