Sud-Kivu: dix-neuf cas de choléra enregistrés en une semaine à Minova

Écouter /

De gauche à droite, un préposé de MSF Belgique désinfecte un homme transportant son enfant, victime de l'épidémie du choléra en 2011-Photo: Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dix-neuf cas de cholera ont été enregistrés, en une semaine, dans la localité de Kasunyu dans le territoire de Minova (Sud Kivu). Cette information a été livrée le mardi 20 août par le médecin chef de zone de santé de Minova, docteur Chito Bagula, qui attribue la recrudescence de cette maladie à la consommation de l'eau du Lac Kivu et à l'absence des latrines publiques. Il appelle les habitants de Kasunyu à observer les règles d'hygiènes pour éviter une plus grande propagation de la maladie.

Il leur demande également de ne plus déféquer dans le lac et dans la brousse.

Le médecin conseille également à cette population d' amener l'eau puisée dans le Lac Kivu vers les points de chloration avant toute consommation.

Environs 15 000 habitants de la localité Kasunyu utilisent l'eau du Lac Kivu pour la consommation et d'autres besoins domestiques.

«Le seul puits existant ne peut suffire pour alimenter toute la population de cette localité», a indiqué le docteur Chito Bagula.

Le chef de la localité de Kasunyu, Safari Murebua, indique, pour sa part, que le terrain marécageux ne permet pas de construire des latrines. Ce qui pousse sa population à déféquer dans les eaux du lac.

Il appelle ses administrés à bouillir l'eau puisée dans le Lac Kivu ou à suivre les procédures de purification édictées par la zone de santé de Minova.

(Mise en perspective: Ezéchiel Batumike,  Radio communautaire de Minova pour Radio Okapi)

 

Classé sous L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
23/04/2014
Loading the player ...