Santé reproductive : le FNUAP et USAID unissent leurs efforts

Écouter /

A 900 jours de l’échéance des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et l'Agence américaine pour le développement (USAID) ont décidé d'unir leurs efforts pour faire avancer la santé reproductive et notamment l'accès la planification familiale.

Aujourd'hui plus de 222 millions de femmes dans le monde en développement n'ont toujours pas accès aux formes de contraception moderne, signalent les deux entités.

Plus de 280.000 femmes sont mortes en 2010 de complications liées à la grossesse, alors que leurs morts auraient pu être évitées si les femmes et les filles avaient accès à la planification familiale volontaire.

Aussi, selon les deux agences, en permettant l’espacement sain des naissances, la planification familiale pourrait éviter 1,6 million des 7 millions de décès d’enfants de moins de cinq ans qui se produisent chaque année.

Les deux agences apporteront chacune leur expertise pour promouvoir l’accès aux moyens de contraception, notamment à travers une meilleure coordination de la distribution sur le terrain, et en apportant un appui technique et financier aux États souhaitant mettre en œuvre un programme national de santé de la reproduction.

(Interview :  Sennen Hounton, conseillé technique en santé reproductive pour le  Siège du FNUAP à New York ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
30/07/2014
Loading the player ...