Santé: la recherche est cruciale pour progresser vers la couverture sanitaire universelle

Écouter /

Grâce à la couverture sanitaire universelle, les pays peuvent mettre à la disposition de leurs habitants les services de santé dont ils ont besoin sans que le coût de ces services n'expose l'utilisateur à des difficultés financières. Le nouveau  rapport de l’OMS sur la santé dans le monde pour 2013 et intitulé ”La recherche pour la couverture sanitaire universelle”, montre que les pays ne peuvent parvenir à la couverture sanitaire universelle sans s'appuyer sur les données produites par la recherche. La recherche a le pouvoir de répondre à un large éventail de questions sur les moyens de réaliser la couverture sanitaire universelle, et les réponses qu'elle apporte contribuent à améliorer la santé humaine, le bien-être et le développement.

Tous les pays devraient être à la fois producteurs et consommateurs de recherche. Il faudrait mettre à profit la créativité et les compétences des chercheurs pour étayer les travaux de recherche non seulement dans les centres universitaires, mais aussi au niveau des programmes de santé publique, au plus près de l'offre et de la demande de services de santé.

La recherche pour la couverture sanitaire universelle a besoin de l'appui des acteurs nationaux et internationaux. Afin d'optimiser l'utilisation de ressources limitées, il faut mettre en place des systèmes permettant d'élaborer des agendas de recherche nationaux, de renforcer les capacités de la recherche et de faire un usage adéquat et efficace des résultats des travaux de recherche.

(Interview: Christian Lienhardt, Conseiller senior pour la recherche au Programme global de lutte contre la tuberculose de l’OMS et co-auteur du Rapport sur la recherche pour la couverture sanitaire universelle; propos recueillis par Florence Westergard)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/10/2014
Loading the player ...