RDC/Goma : “les attaques doivent cesser immediatement” selon Mary Robinson

Écouter /

Mary Robinson, l'envoyée spéciale de l'Onu pour la région des Grands Lacs d’Afrique (Photo: Radio Okapi/John Bompengo)

"Les attaques contre la ville de Goma ainsi que la MONUSCO et leurs conséquences tragiques sur les populations civiles déjà traumatisées par deux décennies de conflit sont inacceptables" et "doivent cesser immédiatement", a déclaré ce samedi l'Envoyée Spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs d'Afrique, Mary Robinson.

Pour l'Envoyee speciale, ce regain de violence souligne une fois de plus l’urgente nécessité de trouver rapidement une solution politique à la crise, conformément aux diverses declarations et communiqués signes au cours de 2013, y compris l’Accord Cadre d’Addis Abeba.

L'ex presidente irlandaise a appelé toutes les autorités de la région à observer le maximum de retenue, à assurer la protection des populations civiles et à minimiser tout risque d’escalade de la situation.

Mary Robinson dit être en contact étroit avec l’ensemble des parties. Son Conseiller special mène actuellement des consultations avec les autorités concernées dans le but d’exhorter au calme et à la retenue.

(Mise en perspective :Cristina Silveiro)

 

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
17/09/2014
Loading the player ...