RDC : Martin Kobler, le nouveau chef de la MONUSCO, veut mettre fin à un conflit vicieux qui a duré trop longtemps

Écouter /

Martin Kobler, le nouveau patron de la Monusco(Photo: ONU Mark Garten )

« Nous avons la responsabilité de servir le peuple congolais et de l'aider à s'extirper de l'ombre d'un conflit vicieux qui a duré trop longtemps », a déclaré mardi 13 août, Martin Kobler, le nouveau Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et chef de la Mission onusienne de la MONUSCO lors de sa prise des fonctions.

Le diplomate onusien dit être convaincu que «la sécurité, la paix et le développement durables sont à notre portée, surtout dans l'est du pays où les populations ont tant souffert» des exactions des milices depuis plus de deux décennies.

Martin Kobler succède au diplomate américain Roger Meece qui dirigeait la MONUSCO depuis 2010. En quittant son poste, Roger Meece s'était dit confiant sur le retour de la paix et la sécurité durables dans les régions de la RDC meurtries par l'activisme des groupes armés.

Martin Kobler, 60 ans, est titulaire d'un diplôme en droit de l'université de Bonn en Allemagne. Il a une expérience dans l'élaboration des politiques internationales relatives aux zones de conflit.

De 2000 à 2003, il a été chef de cabinet de l'ancien ministre allemand des Affaires Etrangères Joschka Fischer. Il a passé plus de 25 ans dans ce ministère et a été Ambassadeur de son pays en Iraq et en Egypte.

Avant sa nomination à la MONUSCO, Martin Kobler était le Représentant spécial et chef de la Mission d'assistance des Nations unies pour l'Iraq (MANUI). Auparavant, il était représentant spécial adjoint à la Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan. Il est marié et père de trois enfants.

(Compte rendu de Richard Junior Kamunga, correspondant de Radio Okapi)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...