RDC : le HCR condamne les bombardements aveugles de zones résidentielles à Goma

Écouter /

Ville de Goma (Photo : ONU/Marie Frechon)

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés des Nations Unies (HCR) s’est joint à d’autres agences de l’ONU pour condamner le meurtre de civils lors de combats le week-end dernier entre l’armée congolaise (FARDC) et le groupe M23 autour de Goma, la capitale du Nord-Kivu à l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Au moins trois personnes ont été tuées et cinq autres blessées samedi matin quand un obus a atterri sur Ndosho, une banlieue de Goma. Depuis 2012, Goma accueille de nombreux civils notamment 150.000 personnes déplacées qui ont fui les violences. Un autre obus est tombé samedi près du camp de Mugunga 3, qui abritait plus de 14.000 personnes déplacées. Le 22 Août, de nombreux obus sont tombés dans des zones résidentielles de Goma, tuant au moins quatre personnes et en blessant quinze.

Le HCR a rappelé à toutes les parties au conflit que les attaques indiscriminées ou délibérées contre des civils constituent des crimes de guerre. L'agence souligne que les civils n’ont pas à être ciblés.

Ailleurs à l’est de la RDC, le HCR assiste à la reprise d'un conflit de longue date dans la plaine de la Ruzizi, à la frontière du Sud-Kivu et du Burundi. Le conflit a repris en avril 2012, mais au cours des douze derniers jours 1.500 demandeurs d’asile sont arrivés au Burundi.

Pendant ce temps, l’Ouganda a accueilli depuis la mi-juillet quelque 50.000 réfugiés congolais ayant fui les combats au Nord-Kivu. Les réfugiés ont continué à arriver par leurs propres moyens de la frontière vers le centre de transit à Bubukwanga dans l’ouest de l’Ouganda. Malgré le fait que le HCR a déjà transféré plus de 3.000 personnes vers de meilleures installations au centre de réfugiés de Kyangwali situé à l'ouest de l’Ouganda, 21.344 personnes sont restées au centre de transit. Un autre groupe de 20.000 réfugiés sont hébergés par des proches ou des familles d’accueil en Ouganda.

(Extrait sonore : Céline Schmitt, porte-parole du HCR en RDC ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
02/09/2014
Loading the player ...