RDC:« La MONUSCO est engagée aux côtés des FARDC »

Écouter /

Colonel Basse, porte parole militaire de la MONUSCO. Photo: Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les combats se sont intensifiés jeudi 22 août entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et le M23 à Kibati, à environ vingt  kilomètres de Goma. Des obus tirés depuis la ligne de front ont fait quatre morts dans la collectivité de Munigi située à environ cinq kilomètres de Goma.

Le porte-parole militaire de la MONUSCO, le Lieutenant-Colonel Prosper Félix Basse parle des dispositions prises pour assurer la protection des civils à Goma mais également celles des localités qui sont tout autour des zones de combat.

Il explique  que le dispositif de la MONUSCO a été renforcé et que les patrouilles ont été augmentées tout autour de la ville de Goma et vers Sake. Et au niveau des positions de Munigi, la Mission a renforcé ses effectifs qui sont prêts à engager le M23 dans toute tentative d'offensive vers la ville de Goma. Aussi, Le Lieutenant-Colonel Basse affirme avoir mis en alerte les hélicoptères d'attaque de la MONUSCO  qui ont survolé la zone de combat et qui ont poussé leurs reconnaissances jusqu'à Kiwanja, Kibati, Katale en vue d'avoir une idée plus claire du dispositif du M23 dans ces régions là. Enfin, des instructions fermes ont été données aux  troupes pour qu'aucune tentative de mouvement du M23 vers Goma ne soit tolérée.

(Extrait sonore: Lieutenant-Colonel Prosper Félix Basse, porte-parole militaire de la MONUSCO; propos recueillis par Sy Koumbo Singa Gali pour Radio Okapi)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
30/09/2014
Loading the player ...