Moyen-Orient : Ban Ki-moon exhorte Israéliens et Palestiniens à mener à bien le processus de paix

Écouter /

Rencontre du Secrétaire général Ban Ki-moon avec Shimon Peres, Président d’israël

Après le Pakistan, la Jordanie, le Secrétaire général des Nations Unies poursuit ce vendredi sa visite en Israël où il a eu une série d'entretiens avec le Premier Ministre Benjamin Netanyahu, le Président Shimon Peres, la ministre de la justice et négociatrice en chef dans les pourparlers de paix israélo-palestiniennes, Tzipi Livni, ainsi qu'avec le Ministre de la défense, Moshe Yaalon.

Ban Ki-moon s'est aussi incliné sur la tombe de l'ancien Premier Ministre, Yitzhak Rabin et a fait part de son profond respect pour l'ancien Premier Ministre assassiné, qui après avoir vécu la guerre, est devenu un champion de la paix et de la sécurité dans la région et en Israël. Il importe désormais de s'inspirer de son héritage.

Tout au long de ses entretiens, le Secrétaire général a rappelé que sa visite intervient à un moment crucial pour le processus de paix au Moyen-Orient. Ban Ki-moon a exprimé à plusieurs reprises son espoir de voir les deux parties, Israéliens et Palestiniens, qui ont tout juste commencé des négociations de paix très importantes, vivre pacifique dans deux États, cote à cote. Il a donc réitéré son plein soutien aux efforts en cours en soulignant la nécessité pour ces pourparlers d'être significatifs.

Ban Ki-moon a mis en garde, tant la population israélienne que ses dirigeants, contre la tentation de ne voir qu'à court terme et de ne s'attaquer qu'aux symptômes de la crise. Il s'est dit convaincu que le processus en cours contribuera à renforcer la sécurité et la stabilité dans la région. Selon lui, le temps est venu pour Israël d’être pleinement respecté en tant que membre de la communauté internationale. Mais, il faut aussi que les dirigeants de l'État hébreu arrivent à la conclusion que l'occupation des terres palestiniennes ne résoudra pas à long terme les défis régionaux d’Israël.

Avec le Président de l’Etat d’Israël, Shimon Peres, le Secrétaire général a discuté de l’état du processus de paix au Moyen-Orient et d’autres développements régionaux. Le Secrétaire général s’est félicité de l’ouverture de négociations directes entre les négociateurs israéliens et palestiniens. Il a souligné la nécessité d’actions positives sur le terrain pour contribuer à un environnement propice à la réussite des négociations.

Le Secrétaire général a également rencontré le Premier ministre, Benjamin Netanyahu. Ils ont discuté de l’ouverture de négociations directes. Il a exprimé l’espoir que ces rencontres aboutiront à un règlement pacifique et une solution à deux Etats. Il a félicité le Premier Ministre pour la mesure de confiance courageuse en ce qui concerne les prisonniers palestiniens et encouragé des mesures similaires pour contribuer à créer un environnement propice au progrès.

Le Secrétaire général et le Premier ministre Netanyahu ont également discuté d’autres développements régionaux, notamment la Syrie et le dossier nucléaire iranien.

Lors de sa rencontre avec le ministre de la Justice et négociateur en chef dans les pourparlers de paix israélo-palestiniennes, Mme Tzipi Livni, le Secrétaire général a exprimé son ferme soutien à la reprise des négociations crédibles pour parvenir à la solution à deux États et son appréciation pour la récente décision courageuse du Premier ministre à cet égard.

Le Secrétaire général s’est entretenu avec le ministre de la défense, Moshe Yaalon. Ils ont discuté de l’état du processus de paix au Moyen-Orient et d’autres développements régionaux relatif à la sécurité.

Le Secrétaire général a également procédé à un échange de vues jeudi soir avec le Président de la Knesset, Yuli-Yoel Edelstein et vendredi, avec la cheffe de l’opposition, Shelly Yachimovich.

(Mise en perspective : Florence Westergard)

Le dernier journal
Le dernier journal
31/07/2014
Loading the player ...