Katanga : plus de 43 000 déplacés enregistrés en juillet à Pweto, selon l'OCHA

Écouter /

Plus de quarante-trois mille huit cents nouveaux déplacés ont été enregistrés à Pweto au mois de juillet dernier dans la province du Katanga, en République démocratique du Congo (RDC). Ces chiffres ont été rendus publics samedi 24 août par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), après une mission d'évaluation humanitaire qui a eu lieu du 7 au 12 août dernier.

Ce mouvement de population est causé par des nouvelles incursions des miliciens Maï-Maï et par les opérations de ratissage menées dans la zone par les Forces armées de la RDC (FARDC), indique l'OCHA. L'un des sites spontanés des déplacés de ce territoire s'est créé au village Mwashi à 25 kilomètres de Pweto-Centre. On y compte soixante milles ménages de déplacés. Ce site enregistre également plusieurs cas de paludisme soit plus de 87 % de toutes les pathologies.

Les humanitaires craignent également que la malnutrition ne s'aggrave dans la région. En effet, l'ONG Adra qui prenait en charge les cas de malnutrition s'est désengagée de cette zone depuis juin.

Mais l'OCHA a indiqué que le territoire de Pweto bénéficie d'une allocation de plus de deux millions deux cent mille dollars américains afin de répondre aux besoins ressentis dans le secteur de la sécurité alimentaire, de la santé et de l'achat des articles ménagers essentiels.

(Extrait sonore : Denise Maheho, Radio Okapi)

Le dernier journal
Le dernier journal
30/09/2014
Loading the player ...