Iraq : le PAM renforce sa présence dans le nord pour répondre à l'afflux de réfugiés syriens

Écouter /

Réfugiés syriens fuyant vers le nord de l’Iraq. Photo : HCR

L'afflux de réfugiés syriens dans le nord de l'Iraq s'est poursuivi mardi matin. Selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), un millier ont traversé la frontière et de 2000 à 3000 autres attendaient de passer de l'autre côté. Face à cette situation, les organismes humanitaires se mobilisent. C’est le cas du Programme alimentaire mondial (PAM) qui est en train de renforcer sa présence et son aide dans le nord de l'Iraq pour répondre à cette crise.

Le PAM a ainsi commencé la distribution de 3.100 paquets de rations alimentaires dans les camps de transit, suffisants pour 15.000 personnes pendant une semaine, a précisé sa porte-parole Elisabeth Byrs. Des stocks avec 37.000 autres rations alimentaires pour 185'000 personnes pendant un mois vont être acheminées de la Turquie dans le nord de l'Iraq.

Selon le HCR, les réfugiés ont indiqué qu'ils fuient les bombardements et les combats intenses dans le nord de la Syrie, ainsi que les conditions économiques de plus en plus difficiles. Il s'agit en majorité de Kurdes syriens, a précisé le porte-parole. Plus de 30 000 Syriens ont déjà fui la guerre en Syrie dans le nord de l'Iraq entre jeudi et lundi. « Il s'agit d'un des exodes les plus importants auxquels nous ayons assisté depuis le début du conflit en Syrie il y a deux ans », a affirmé un porte-parole du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés à Genève. « Les gens qui arrivent sont épuisés, assoiffés, après une longue marche », a dit Dan McNorton lors d’un point de presse à Genève.

(Interview : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...