Haïti : Sandra Honoré veut mener de pair le renforcement des services de base et des institutions du pays

Écouter /

La Représentante spéciale du Secrétaire général et cheffe de la Mission de stabilisation des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH), Sandra Honoré, doit informer ce mercredi le Conseil de sécurité sur l'évolution de la situation dans le pays.

La diplomate de Trinité-et-Tobago, qui est par ailleurs la première femme à diriger la MINUSTAH, depuis sa création en 2004, a déclaré lors d'une interview avec la Radio et la Télévision des Nations Unies qu'une grande partie du travail de la Mission en Haïti est relative au renforcement des capacités et à la professionnalisation de la Police nationale et de la justice en Haïti. Pour ce faire, la Police des Nations Unies (UNPOL) a travaillé avec le gouvernement et avec la Police nationale haïtienne dans l’élaboration du Plan quinquennal de développement de la police couvrant la période 2012 -1216. L’un des objectifs de ce plan est d’atteindre un effectif de quelque 15.000 policiers haïtiens en 2015, en augmentant également le nombre de femmes.

Sandra Honoré, a par ailleurs dit qu’il ya eu amélioration de la performance de la Police nationale mais que beaucoup reste encore à faire. Elle a notamment mentionné la nécessité d’une poursuite du développement et de la gestion du milieu de la PNH et du déploiement des effectifs dans tout le pays au lieu des seuls centres métropolitains. Selon la Représentante spéciale, il y a eu amélioration de la sécurité du public, avec des taux d’homicides et d’enlèvements en baisse.

Sur le plan politique, elle a souligné qu’il ya encore une impasse entre l’exécutif et le législatif en ce qui concerne les élections sénatoriales, municipales et locales partielles qui auraient dû avoir lieu il y a quelque temps et que la MINUSTAH travaille avec les autorités pour résoudre ce problème.

La Représentante spéciale a également abordé les conséquences du tremblement de terre du 12 janvier 2010 ainsi que les projets de relance économique. Elle a aussi évoqué les projets et financement visant à surmonter l'épidémie de choléra.

(Interview : Sandra Honoré, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, cheffe de la MINUSTAH ; propos recueillis par Jérôme Longué)

Classé sous Dossiers, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
24/07/2014
Loading the player ...