Egypte : nombreux appels à la retenue et à la fin des violences

Écouter /

Maria Cristina Perceval, Présidente du Conseil de sécurité, Représentante permanente de l'Argentine auprès des Nations Unies-UN Photo/Evan Schneider

La situation en Egypte continue de susciter de nombreuses réactions et surtout des appels à la retenue après ceux de Ban Ki-moon et de la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay. Surtout après les affrontements meurtriers de mercredi, notamment au Caire, entre policiers et manifestants, qui ont entraîné à leur tour l'instauration de l'état d'urgence. Ces dernières 24 heures, le Conseil de sécurité s'est réuni à huis clos. Les quinze ont été informés des derniers développements par le Vice-Secrétaire général des Nations Unies Jan Eliasson.

A l'issue de ce huis clos, la présidente argentine du Conseil, l'ambassadrice Maria Cristina Perceval a déclaré que “les membres du Conseil de sécurité expriment leurs condoléances aux victimes et regrettent les pertes en vie humaine. Les Membres du Conseil de sécurité jugent important de mettre un terme à la violence en Egypte et que les parties exercent un maximum de retenue et qu'il y ait un commun désir de mettre fin aux violences et de promouvoir la réconciliation nationale ”

A noter également que jeudi, puis vendredi, un groupe d’experts indépendants et de rapporteurs spéciaux de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme a lui aussi appelé à la fin immédiate des affrontements violents en Egypte et au respect des droits de l'homme.

(Extrait sonore : Maria Cristina Perceval, Présidente du Conseil de sécurité, Représentante permanente de l'Argentine auprès des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
23/07/2014
Loading the player ...