Côte d'Ivoire : la justice ordonne la libération de quatorze personnalités proches de l'ex-Président Gbagbo

Écouter /

Les réactions sont nombreuses et positives après la décision de la justice ivoirienne de procéder à la libération de quatorze personnalités proches de l'ex -président Laurent Gbagbo. Ainsi, Cap unir pour le progrès et le développement (CAP-UDD) le parti de Gervais Coulibaly dit s'en réjouir. Son Président affirme que c'est un acte de décrispation du climat socio politique et qui pose par ailleurs les conditions pour une bonne discussion entre le pouvoir et son opposition.

De son côté, Christian Bouquet, professeur de géographie politique à l'Université Bordeaux 3 estime que la conséquence politique de cette décision va dans le bon sens. Selon lui, cette décision est positive et va dans le sens des demandes formulées par le Front populaire ivoirien (FPI), le parti de l'ancien président. Elle devrait donc inciter le FPI à reprendre le dialogue et va forcer le FPI à changer de position avec probablement des lutte d'influence et de pouvoir à l'intérieur du parti pour arrêter la ligne à suivre par rapport à la vie politique nationale et au régime en place.

(Extrait sonore : Christian Bouquet, Professeur de géographie politique à l'Université Bordeaux 3 ; propos recueillis par Ben Diakite, ONUCI-FM).

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...