Carnaval des fleurs en Haïti : hommage à la culture et à la créativité

Écouter /

Fin du Carnaval des fleurs en Haïti. Le Président Michel Martelly a salué cet événement culturel et économique majeur en 2013 dans son pays. Le Carnaval des fleurs a attiré du 28 au 30 juillet, plusieurs dizaines de milliers de personnes dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince.

Au cours de ce carnaval, les dix reines et la quinzaine des groupes chorégraphiques ou folkloriques ont relié le stade Sylvio Cator au Champ de Mars en passant par la Grand-Rue et la Rue de Casernes, au centre de Port-au-Prince. Tout au long du trajet, ce cortège animé a offert aux spectateurs un spectacle riche en couleur et en fleurs.

Au cœur du défilé, les dix reines du carnaval ont parcouru les étapes dans des carrosses trainés par des chevaux ou à bord de voitures décapotables. Leur costume, finement tissé de fleurs immenses façonnées à base de   déchets domestiques, évoque la protection de l'environnement à travers le thème de cette année : « yon Ayisyen, yon pye bwa », ('un Haïtien, un arbre', en Créole).

Le Carnaval est une occasion d'exprimer « la puissance créatrice de la société haïtienne dont les artistes sont l'émanation », comme l'a relevé la ministre de la culture, Josette Darguste, lors de la soirée inaugurale.

Autour des reines, à pied le long du cortège, des danseurs et musiciens de 15 groupes différents ont mêlé le folklore aux musiques populaires haïtiennes pour offrir un spectacle continu, malgré les orages et la pluie, au public massé sur l'asphalte et dans les stands érigés le long du parcours. Comme les reines, ils portaient des costumes aux teintes vives, couleurs de terre et de feuillage : orange, vert, rouge ou blanc.

Enfin, dès la tombée du jour, 13 chars à moteur, chacun hébergeant un grand nom de la musique populaire haïtienne, ont lâché leurs décibels tard dans la nuit, précédés et suivis d'une véritable marée humaine.

Les organisateurs estiment à 170 000 le nombre de participants, danseurs, musiciens et public, pour toute la durée du carnaval. A cet effet, la Police nationale haïtienne a déployé près de 6 000 agents en uniforme et en civil pour assurer la sécurité de la fête.

(Reportage : Luckson Saint Vil de MINUSTAH FM)

 

Classé sous Environnement, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
24/11/2014
Loading the player ...