6 août 1945: ne pas oublier les horreurs des armes nucléaires

Écouter /

Il y a 68 ans une première bombe atomique était larguée le 6 août sur la ville japonaise d’Hiroshima, puis trois jours plus tard sur celle de Nagasaki, faisant des milliers de morts et causant une destruction indicible. Cet anniversaire est un puissant rappel des horreurs des armes nucléaires. Matsuo Sachiko était élève à l’école primaire, quand la bombe atomique baptisée “FAT BOY” a détruit sa maison à Nagasaki le 9 août 1945. Sa famille se cachait dans les collines à la périphérie de la ville, où ils avaient construit une cabane de fortune.

“Les bombardement de Hiroshima et Nagasaki sont un rappel des horreurs que les armes nucléaires peuvent provoquer. Avec les essais nucléaires, les pays peuvent développer des armes nucléaires encore plus puissantes, ” explique Dr. Lassina Zerbo Secrétaire exécutif de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires.

“Le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires rend difficile aux pays de tenter cette procédure. Au CTBT, nous sommes prêts à mettre en œuvre ce traité. ”

Pour Sachiko, qui a été témoin des horreurs de la bombe atomique, débarrasser le monde de ces bombes est la seule réponse.

“Au début, nous ne savions pas ce qu'était cet éclair… Mais une fois que nous avons appris que c’était la bombe atomique, nous ne voulons pas qu’elle soit encore une fois utilisée, et nous souhaitons donc que cette question soit résolue le plus tôt possible. Je suppose que ce n’est pas une tâche facile, et je crois que transmettre notre histoire est nécessaire “, a déclaré Sachiko.

(Extrait Sonore : Matsuo Sachiko, témoin et rescapé du bombardement du 9 août 1945)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...