Syrie : l'ONU accepte l’invitation du Gouvernement de se rendre à Damas pour préparer l’enquête sur l’emploi d’armes chimiques

Écouter /

Angela Kane, Haut-Représentant de l'ONU pour les affaires de désarmement

Lors d’une réunion, mercredi, au siège de l’ONU à New York, le Secrétaire général, Ban Ki-moon, la Haut-Représentante pour les affaires de désarmement des Nations Unies, Angela Kane et le chef de la mission d’établissement des faits concernant les allégations selon lesquelles des armes chimiques auraient été employées en Syrie, Sellström Åke, ont accepté l’invitation du gouvernement syrien de se rendre à Damas pour discuter des modalités de l’enquête.

Une telle visite permettra d’achever les consultations relatives aux modalités de la coopération afin que l’enquête soit menée de façon sûre et efficace. L’objectif de la mission, mise en place suite à une demande officielle du Gouvernement syrien, est d’enquêter sur un incident impliquant l’utilisation présumée d’armes chimiques à Khan Al-Assal, près d’Alep.

Le Secrétaire général a appelé à plusieurs reprises Damas à autoriser l’accès de l’équipe dans le pays. M. Sellström a également remis à M. Ban un exposé sur les activités hors site de la mission, qui offre une analyse des informations reçues de la part des États membres et des activités d’établissement des faits conduites dans un pays voisin de la Syrie.

100.000 Syriens ont péri depuis le début du conflit syrien en mars 2011 entre le Gouvernement syrien et les groupes d’opposition. Deux millions de personnes environ ont trouvé refuge dans les pays voisins, tandis que quatre millions ont été déplacées à l’intérieur du pays.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
23/07/2014
Loading the player ...