Sahel : le Conseil de sécurité prend position face à l'instabilité dans cette région

Écouter /

Dans sa déclaration présidentielle de mardi 16 juillet, le Conseil de sécurité a réitéré sa préoccupation sur la situation alarmante dans la région du Sahel et sa volonté de s’attaquer aux complexes problèmes d’ordre sécuritaire et politique de la région, problèmes intimement liés aux défis humanitaires, et du développement, ainsi qu’aux effets néfastes des changements climatiques et écologiques.

Dans cette déclaration, les membres du Conseil de sécurité se félicitent aussi du déploiement de la MINUSMA, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali. Cette Mission a pris le relais de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine après la passation de pouvoirs du ler juillet 2013.

Le Conseil réaffirme son attachement ferme à la souveraineté, à l'intégrité territoriale, à l'indépendance politique ainsi qu'à l'unité des pays de la région du Sahel. Il reste profondément préoccupé par les activités que des organisations terroristes, y compris A1-Qaida au Maghreb islamique et le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest, mènent dans la région du Sahel. Il condamne de nouveau énergiquement les attentats terroristes qui y ont été récemment perpétrés.

A cet égard, les quinze insistent sur l’importance de la mise en œuvre rapide et effective des résolutions pertinentes, en particulier ses résolutions 1267 et 1989 qui sont des instruments clefs de la lutte contre le terrorisme.

Le Conseil salue par ailleurs, les efforts déployés par l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Sahel pour aider à la mise en œuvre de la Stratégie intégrée de l'ONU dans cette région et à mobiliser les ressources et le soutien nécessaires pour répondre aux besoins immédiats et à long terme de la région du Sahel.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...