Responsabilité de protéger : Ban Ki-moon nomme une Conseillère spéciale pour faire avancer le concept

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé vendredi la nomination de Jennifer Welsh, du Canada, en tant que sa Conseillère spéciale, avec rang de Sous-Secrétaire générale. Elle succédera à M. Edward Luck, des États-Unis, qui a quitté ce poste en juin 2012 et à l’égard duquel le Secrétaire général est très reconnaissant.

Mme Welsh travaillera sous la direction d’Adama Dieng, le Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide, afin de faire progresser encore plus le développement politique, institutionnel et opérationnel du concept de la responsabilité de protéger, tel qu’il est défini par l’Assemblée générale aux paragraphes 138 et 139 du Document final du Sommet mondial de 2005.

Mme Welsh est actuellement professeur de relations internationales et Codirectrice de l’Institut de la déontologie, du droit et des conflits armés de l’Université d’Oxford au Royaume-Uni. Ses projets de recherche incluent l’évolution de « la responsabilité de protéger » dans la société internationale, la déontologie dans la reconstruction postconflit, l’autorité du Conseil de sécurité des Nations Unies et la notion de souveraineté.

Mme Welsh a été précédemment Directrice adjointe du programme d’études sur la paix et les conflits de l’Université de Toronto, titulaire d’une bourse de recherche « Cadieux » dans l’équipe de planification politique du Ministère des affaires étrangères du Canada, et titulaire d’une bourse « Jean Monnet » à l’Institut universitaire européen.

Elle a également enseigné les relations internationales à l’Université McGill et à l’Université d’Europe centrale et a beaucoup publié sur la responsabilité de protéger et la prévention des atrocités. Mme Welsh a été Consultante du Gouvernement du Canada en matière de politique internationale et est souvent intervenue dans les médias canadiens pour y commenter les questions liées à la politique étrangère et aux relations internationales.

Mme Welsh détient un master et un doctorat obtenus à l’Université d’Oxford, au Royaume-Uni, où elle a étudié en tant que boursière « Rhodes Scholar », ainsi qu’une licence de l’Université du Saskatchewan, au Canada.

Née à Regina, dans la province du Saskatchewan, au Canada, Mme Welsh est mariée et mère de deux enfants.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
23/07/2014
Loading the player ...