RDC/MONUSCO : la Mission de l'ONU réfute les accusations de bombardement du Rwanda

Écouter /

Les Casques bleus de la MONUSCO et des soldats congolais patrouillent conjointement à Bunagana, dans le Nord-Kivu (Photo : MONUSCO/Sylvain Liechti)

La MONUSCO, la Mission onusienne au Congo rejette en bloc des accusations du Rwanda, selon lesquelles la République démocratique du Congo (RDC) et la MONUSCO ont délibérément bombardé lundi, les villages rwandais de Kageshi et Gasiza.

La MONUSCO précise qu'elle n'a tiré aucun obus, aucune bombe en territoire Rwandais. C'est ce qu'a déclaré le général Abdalla Wafi, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l'ONU, en charge de l'état de droit en RDC, ce mercredi, lors de la conférence hebdomadaire des Nations Unies, à Kinshasa.

Selon le Représentant spécial adjoint, la MONUSCO rejette en bloc ces accusations. D'après lui, elles sont sans fondement. Il a souligné que la MONUSCO n'entretient aucune relation avec aucun groupe, fut-il les FDLR, ou autre.

Abdulla Wafi a également tenu à rappeler le mandat de la MONUSCO c'est de neutraliser ces groupes armés, et non d'entretenir une quelconque relation avec ces groupes là. Aussi, a-t-il considéré comme extrêmement graves les accusations portées par le Rwanda.

Le Représentant spécial adjoint a poursuivi en déclarant que” la Force de la MONUSCO, l'ensemble de la force, que ce soit la brigade d'intervention, que ce soit la brigade du Nord-Kivu, nous n'avons aucune relation, aucun lien avec des groupes négatifs, dont nous sommes censés neutraliser les activités, pour assurer la protection de la population civile. Je crois que ceci mérite la clarté”.

(Extrait sonore : Abdalla Wafi, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l'ONU en RDC, en charge de l'état de droit ; propos recueillis par Belinda Bosuma, Radio Okapi)

Le dernier journal
Le dernier journal
22/10/2014
Loading the player ...