RCA: l'UNICEF toujours alarmé par la détérioration de la situation humanitaire

Écouter /

Des Centrafricains qui se sont réfugiés dans un camp du nord de la République démocratique du Congo.( Photo: HCR/F. Lejeune-Kaba).

Le Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valérie Amos et Kristalina Georgieva, Commissaire européenne chargée de la coopération internationale poursuivent leur mission conjointe en République Centrafricaine. Elles se rendent, ce vendredi 12 juillet, à Kaga Bandoro dans la préfecture de la Nana Gribizi (centre-nord) pour voir l’impact humanitaire de la crise et les efforts d'assistance en cours. Selon l'ONU, c'est toute la population du pays qui est touchée par la crise.

C'est sûrement l'une des crises les moins médiatisées. Pourtant les organismes humanitaires continuent de tirer la sonnette d'alarme face à la détérioration de la situation humanitaire en République centrafricaine (RCA). Une crise qui affecte particulièrement les enfants dans le centre et l’est du pays. Les Nations Unies estiment que la quasi-totalité des 4,6 millions d'habitants est affectée, et que 1,6 millions de personnes, soit un tiers de la population, sont extrêmement vulnérables. Cette urgence se manifeste par des besoins gigantesques sur le plan alimentaire et sanitaire, mais aussi par des centaines de milliers de déplacés toujours apeurées par les événements et l'insécurité de ces derniers mois.

Selon Patrick Mc Cormick, porte-parole de l'UNICEF, la situation humanitaire est critique en RCA. « On parle de générations perdues dans d’autres situations d’urgence, mais combien sont-elles dans ce pays frappé par l’instabilité depuis des décennies », s'est-il interrogé. L'UNICEF rappelle que les enfants sont les plus durement affectés par ce drame.

Malgré ces troubles politiques et l'insécurité, l'agence onusienne poursuit ses opérations à Kaga Bandaro et Bambari.  Elle a fourni ainsi des soins de santé de base à 225.000 personnes et soutient le traitement de 8000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère.

Durant la première moitié de 2013, la communauté humanitaire en RCA avait ciblé 484 000 personnes pour l'assistance alimentaire et en a atteint 45 pourcent.

A partir du 17 juillet, l'UNICEF entamera une campagne de vaccination contre la rougeole et la polio, avec comme objectif malgré l'insécurité d'atteindre près de 135 000 enfants de moins de cinq ans du Sud et du Centre de la Centrafrique. Jusque là, environ 123 000 enfants sur une cible initiale de 680 000 ont reçu une vaccination contre la rougeole.

Hier, la chef de l'humanitaire des Nations Unies, Valerie Amos, et la commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises,  Kristalina Georgieva, ont exprimé leur vive inquiétude quant au sort des populations civiles touchées par l'instabilité régnante en RCA et ont appelé  à une amélioration de l'accès humanitaire aux personnes qui ont un besoin urgent d'assistance.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore de Mc Cormick, porte-parole de l'UNICEF)

Le dernier journal
Le dernier journal
29/08/2014
Loading the player ...