Principes de Paris : 20 ans déjà au service des institutions nationales des droits de l’homme

Écouter /

Un Séminaire sur le thème "Vingt ans plus tard : les Principes de Paris et les institutions nationales de défense des droits de l'homme", s'est déroulé vendredi 12 juillet à New York. Cette rencontre a été organisée par le PNUD, le Programme des Nations Unies pour le développement.

Les Principes de Paris, un ensemble de normes internationales qui encadrent et orientent le travail des institutions nationales des droits de l’homme, ont 20 ans cette année.

Rédigés lors d’un atelier international à Paris en 1991, ils ont été adoptés par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993.

L’anniversaire des Principes coïncide avec le 20e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Vienne, adoptés lors de la Conférence mondiale sur les droits de l’homme à Vienne en 1993.

Les Principes de Paris adoptés au niveau international définissent le rôle, la composition, le statut et les fonctions des institutions nationales des droits de l’homme.

Ces dernières doivent se conformer aux principes qui définissent leurs objectifs en matière de droits de l’homme et assurer leur indépendance.

Les Principes sont largement acceptés comme le test de la légitimité et de la crédibilité de l’institution.

Les institutions nationales des droits de l'homme doivent, selon ces Principes, recevoir et examiner des plaintes pour violations des droits de l’homme, participer à la reddition de comptes et les processus de justice transitionnelle dans les pays touchés par un conflit ou en transition après un conflit, aider au développement des institutions démocratiques et organiser le renforcement des capacités, en particulier dans les domaines de la responsabilité, de l'Etat de droit et de la démocratie.

(Mise en perspective : Florence Westergard)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...