Personnes handicapées : prendre en compte les droits d'un milliard d'individus dans les programmes de développement pour l'après-2015

Écouter /

Durant trois jours, du 17 au 19 juillet, le Siège des Nations Unies à New York, a accueilli la Conférence des États parties à la Convention relative aux droits des personnes handicapées. Cela a été l'occasion pour un grand nombre de participants et notamment pour les organisations non gouvernementales telles que Handicap International, d'insister pour que les droits des personnes handicapées, qui sont à la fois « source de développement et objectif du développement », figurent en bonne et due forme dans le programme de développement pour l'après-2015.

L'ordre du jour de la Conférence des États parties est consacré cette année au renforcement du pouvoir d'action économique des handicapés à travers la mise en place de systèmes de protection sociale ouverts à tous et de stratégies de réduction de la pauvreté; à la création de processus nationaux, régionaux, et internationaux prévoyant un développement tenant compte des personnes handicapées; et à l'adaptation et la réadaptation des handicapés sur une base communautaire en vue de parvenir à une société inclusive qui ne laisse personne de côté.

Conscient du fait que 80% des personnes handicapées vivent de surcroît dans des pays en développement, le Président de la Conférence a notamment déclaré que le développement durable ne sera jamais possible sans l'inclusion d'une « perspective handicap » dans les programmes et sans la participation de toutes les personnes handicapées à la conception et à la mise en œuvre des projets de développement.

(Extrait sonore : Priscille Geiser, Responsable de l'appui à la société civile au sein de l'ONG Handicap International)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/11/2014
Loading the player ...